Si vous recherchez pour votre intérieur un « papier peint design », il se pourrait que vous cherchiez un motif géométrique. Ou bien un tracé original dessiné à la main par un designer inspiré. Ou encore une composition graphique hors du commun, associée à une texture lin haut-de-gamme… La définition d’un papier peint design est pour le moins floue et prend un sens différent d’une personne à une autre. Mais quelle que soit votre propre définition, vous devriez trouver votre bonheur dans une ou plusieurs de nos collections.

Le Presse Papier : L’amour du design graphique et du Papier Peint

A l’origine de notre activité nous avions avant tout un amour inconditionnel pour les arts graphiques, l’architecture et la décoration d’intérieur. Cette passion et notre savoir-faire d’imprimeur, nous ont amenés à développer nos premières créations et nous avons toujours à cœur de travailler dans un esprit d’authenticité, d’originalité et de qualité visuelle.

Notre processus de design se déroule globalement de la manière suivante :

  • – A partir d’une inspiration qui peut être une époque, une œuvre graphique, artistique ou musicale… Nous déterminons un axe de travail et une tendance visuelle.
  • Les designers de l’équipe élaborent alors les motifs. Deux techniques peuvent être employées selon l’effet souhaité : Un dessin ou une peinture traditionnelle, réalisée à la main ou un tracé vectoriel réalisé sur ordinateur selon les techniques de design graphique.
  • – Plusieurs versions sont travaillées, des corrections et des modifications sont apportées avant d’arriver au motif final, fruit d’une discussion au sein de notre équipe.
  • – Le travail colorimétrique consiste ensuite à tester les meilleurs accords de couleurs une fois le motif numérisé (chaque motif est initialement travaillé dans une certaine gamme de couleurs). A ce moment là, nous élaborons également quelques déclinaisons colorées afin de permettre au papier peint de s’intégrer dans des ambiances différentes.

Sur la plupart de nos papiers peints, ce travail de design est effectué directement par l’équipe du Presse Papier. Ponctuellement, Le Presse Papier collabore en exclusivité avec des artistes ou des designers graphiques indépendants pour créer des modèles spécifiques, comme Nélio, Flamingo ou Jieldé,

Pour en savoir plus sur notre équipe de designers et notre savoir-faire, visitez notre page Savoir-faire & Technique.

Quel Papier Peint choisir dans un intérieur au design contemporain

Bien que chaque époque soit traversée de courants esthétiques différents et que plusieurs styles cohabitent en même temps, on peut tenter de définir les principaux traits du design contemporain actuel.

Le style scandinave reste une référence toujours d’actualité : Minimalisme et sobriété, teintes claires et bois blond, géométrie des volumes et lumière diffuse.
Dans ce style, les collections Mojazz, Paris, Flamingo ou Café égaieront un pan de mur de leurs motifs très graphiques. Plus osée, la collection Nélio jouera de ses illusions de volumes et de ses couleurs douces.

A contre-pied de ce style omniprésent, le style Bohème connait un succès grandissant. Un retour de l’artisanat, du fait-main, des textures complexes s’invitent dans les objets et les surfaces, faisant appel aux savoirs-faire ancestraux (céramique, vannerie, lin, textile, travail du bois…) Une approche évoquant parfois la culture japonaise, où l’équilibre naît des puissants contrastes.
Pour créer une ambiance dans cet esprit, les collections Botanist, Tradition, Modernist peuvent entrer en scène et se décliner en différentes tonalités. Nous vous conseillons par ailleurs, notre matière texturée lin qui apporte sa touche élégante, chic et une sensibilité aux motifs.

Et depuis quelques années maintenant, l’incontournable style rétro-chic, qui puise ses lignes, motifs et couleurs dans les styles des années 30, 50 et 60.
Ces courants inspirés du passé sont très représentés dans nos créations, vous pourrez trouver votre bonheur dans les collections Tropiques, Palm, Tradition, Aquatique, Calypso, Paris, Retro… Qui apporteront à votre intérieur une esthétique soignée et exclusive, grâce à leurs motifs dessinés ou peints à la main par notre équipe de designers.

Papier peint design (Nélio) par Le Presse Papier

 



 


Le design, avant tout une méthode de création


 

Le terme design qui est un mot anglais, n’a pas de traduction parfaite en français. Cela peut paraître anecdotique, mais c’est la source de nombreuses confusions. Étymologiquement, le terme design possède des mêmes racines que les mots français « dessin » mais aussi « dessein ». Le design traite donc autant de la forme, de la ligne, de l’aspect, que de l’utilité, de l’utilisation ou de la mise en application. Se situant à la croisée de l’art, de la technique et des sciences humaines, sa traduction la plus fidèle serait « conception ».

Historiquement, le design est une discipline née au cours du 20ème siècle, à une époque où l’industrialisation remplaçait progressivement l’artisanat. De plus en plus d’objets quotidiens ont été produits par des machines et des procédés complexes, en plus ou moins grandes séries. La profession de designer est née du besoin de trouver les formes, les volumes, les conditions d’utilisations optimales pour un objet quel qu’il soit. Le design est donc avant tout une méthode de création qui se déroule par plusieurs étapes. Il s’agit tout d’abord de cerner les contextes d’utilisation de l’objet, de comprendre comment il répond aux besoins de l’utilisateur final. Différentes solutions, en tenant compte des contraintes techniques sont alors imaginées, puis certaines prototypées avant d’être testées. Une fois un prototype validé, l’objet pourra alors être produit en série et diffusé auprès des utilisateurs. Le produit pourra alors éventuellement être amélioré suite aux retours des utilisateurs à grande échelle pour proposer de nouvelles versions lors des prochaines séries.

Ce petit retour en arrière montre bien que le design ne fait pas référence à un style visuel particulier. Il est donc finalement très étrange de parler de « mobilier design » : Un bon processus de design, appliqué au mobilier, pourra s’appliquer à des styles visuels variés selon la mode, l’époque, le contexte et le lieu.

C’est en ce sens que les théoriciens et les designers séparent les notions de design et de style. Cependant dans le langage courant, le terme design est finalement souvent utilisé en synonyme de « style contemporain » ou encore de « tendance » et fait donc référence à des styles visuels variables selon l’air du temps (un produit considéré comme « design » en 2000 a sûrement perdu son statut aujourd’hui).

 


Design et Papier Peint, une grande histoire aux nombreux styles


 

Nos motifs parlent d’eux-mêmes : les différents styles visuels du siècle dernier sont pour nous une immense source d’inspiration et d’émerveillement. Voici un petit résumé des tendances graphiques qui ont marqué l’histoire des arts décoratifs mais également du papier peint. Certains de nos motifs en sont directement inspirés, d’autres y font référence de manière plus subtile. Notez bien qu’il ne s’agit que d’une petite introduction, le sujet est extrêmement vaste !

Le papier peint avant la révolution industrielle

Le papier peint trouve vraisemblablement son origine en Chine où les peintres illustraient de très grandes surfaces de papier de manière entièrement manuelle.
En Europe, c’est à partir du XVIème siècle, que le papier peint se développe, au départ sur de petites surfaces destinées à tapisser l’intérieur de meubles ou destinés aux reliures. La dominoterie est alors la technologie employée. C’est au XVIIème, puis au XVIIIème siècle, que l’on commence a installer le papier peint sur les murs et de nombreuses manufactures se développent en France, en Angleterre, en Allemagne…

A cette époque on distingue plusieurs tendances :

  • – Les « chinoiseries », réinterprétations occidentales de scènes orientales
  • – Les motifs d’inspiration antiques représentant pilastres, colonnes, vases, statues…
  • – Les arabesques, motifs floraux (naturalistes ou plus baroques)

A partir de 1800 environ, on voit apparaître les papiers peints panoramiques, œuvres complexes représentant des paysages (exotiques, montagnes, campagnes…) sur plusieurs lés afin de recouvrir des murs entiers. De ce point de vue, notre collection Nélio fonctionne de manière similaire (bien qu’étant abstrait).

Le mouvement Arts & Crafts : L’invention des arts appliqués

A la fin du XIXème siècle, naît en Angleterre le mouvement Arts & Crafts. Celui-ci amorce un tournant majeur dans les arts décoratifs, initiant une philosophie d’innovation et de recherche de nouvelles formes. Pour résumer ce style, principalement représenté par William Morris, on peut dire qu’il revisite l’art gothique médiéval tout en s’inspirant des formes de la nature. Graphiquement, certaines productions se rapprochent des peintres pré-raphaélites, comme Burne-Jones.

Art nouveau et Art déco : Du végétal au géométrique

L’Art nouveau se développe à partir des années 1900, dans la continuité d’Arts & Crafts. Prenant les végétaux pour principale source d’inspiration, de nombreux motifs floraux, aux lignes fluides et entrelacées, seront dessinés par plusieurs artistes à travers l’Europe. Les couleurs et les lignes sont assez légères.

L’Art déco, à partir de 1910/1915, ré-invite la géométrie dans les motifs et les tracés, produisant progressivement des créations de plus en plus épurées et abstraites. La transition entre l’art nouveau et l’art déco s’étant faite progressivement, on trouve de nombreuses créations artistiques qui appartiennent aux deux styles.

Le modernisme : La matière avant tout

Le modernisme, principalement porté par l’architecture, l’industrie et l’héritage des diverses avant-gardes artistiques du début du siècle, voit son apogée dans les années 30 et marquera une rupture importante dans l’histoire des arts et techniques. Le Corbusier, le Bauhaus, De Stijl et bien d’autres créateurs ont redéfini la place et le rôle des arts décoratifs. Privilégiant la fonctionnalité, la clarté, la géométrie, l’architecture moderne se sépare de la décoration et privilégie les matières brutes et la couleur au détriment des motifs. Le papier peint développe alors des effets de matières et de textures, quelques motifs géométriques minimalistes et une teinte monochrome.

Années 50 : La réapparition des motifs

Les années 1950 marquent la réapparition des motifs, qu’ils soient figuratifs ou abstraits. On revisite les sujets classiques comme les fleurs et végétaux, à la lumière des expérimentations visuelles de l’art du XXème siècle. Des artistes comme Matisse, Léger, Dufy, Delaunay, inspirent des motifs au design spontané et coloré.

Années 70 : Psychédélisme, exubérance, art cinétique et art optique

Les années 70 furent marquées avant tout par la prédominance d’une gamme colorée bien particulière, déclinant les teintes d’ocre, d’orange, de jaune et de brun.
Au niveau des motifs, deux styles de design graphique ont cohabité :

  • – Des compositions florales exubérantes, aux nombreuses formes arrondies, réinterprétant parfois les jeunes heures de l’Art Nouveau, voire des Arts & Crafts.
  • – Des motifs abstraits géométriques, directement issus des courants artistiques de l’art optique et de l’art cinétique, jouant sur les illusions d’optique et les surprises visuelles.


Années 80 : L’excentricité du style Memphis

Revenu en force dernièrement, ce style est né sous l’impulsion du célèbre designer Ettore Sottsass au tout début des années 1980. Résolument lié à l’esthétique Pop Art, Memphis a amené l’expérimentation, la spontanéité et une certaine approche ludique dans le design d’objet et la décoration. D’un point de vue graphique, les formes géométriques de base (cercle, triangle, traits, points) sont associées à une palette de couleurs vives, utilisées en aplats, sans textures.

Il y aurait bien sûr de nombreux autres styles et sous-genres à décrire si l’on voulait établir une liste exhaustive. D’autant plus que ce résumé  ne s’intéresse qu’au design du papier peint en Europe et d’autres tendances visuelles se sont développées en parallèle dans les différentes cultures mondiales.